Le moulin La Balméenne : une histoire presque centenaire

La tradition oléicole de Beaumes de Venise remonte au XVIIIème siècle

1789 : Neuf moulins à huile sont en activité à Beaumes de Venise.

1867 : Le Marquis de Gaudemaris obtient l’autorisation écrite de la préfecture du Vaucluse d’établir un moulin à huile à Beaumes de Venise. (C’est le site actuel)

La création du moulin la Balméenne

1925 : Quelques oléiculteurs se regroupent, rachètent le moulin et créent le Moulin à huile LA BALMEENNE.

1956 : En février, un gel dévastateur détruit 70% des oliveraies en Provence.

1960 : C’est la reprise progressive de la production d’olives malgré une forte implantation de la vigne par le biais de l’obtention de droits de plantation.

La modernité au service du savoir-faire

1979 : Investissement important au moulin La Balméenne. Les meules et les presses sont abandonnées au profit d’une chaîne de fabrication, moderne, française, de type en continu : « L’OLEIFIANTE ».

1995 : C’est la création de la boutique du moulin.

1999 : Modernisation du moulin à huile avec l’acquisition d’une chaîne continue à deux phases de marque RAPANELLI équipée d’un décanteur écologique. Les locaux de stockage des olives, de fabrication, d’embouteillage et de stockage de l’huile répondent aux dernières normes en matière d’hygiène, de sécurité et d’environnement.

2004 : La capacité de stockage de l’huile d’olive augmente (+ 41 000 litres) grâce à l’achat de cuves inox pour atteindre une capacité totale de 135 000 litres.

2014 : Cette année restera dans les annales comme une année de très faible production en France et dans les pays producteurs d’olives du pourtour méditerranéen, due à des attaques importantes de la « mouche de l’olive ».